NOTRE MODÈLE

Les défis que NPower Canada relève

NPower Canada recrute de jeunes adultes (17-30 ans) sans emploi ou sous-employés dans des programmes qui offrent aux participants une formation gratuite aux compétences numériques et professionnelles recherchées, et les met en contact avec des opportunités de carrière nouvelles et enrichissantes auprès de certains des plus grands employeurs du Canada. Grâce à la consultation d'un large éventail d'employeurs, le programme complet de NPower Canada garantit que les participants sont équipés des compétences techniques et professionnelles les plus recherchées par l'industrie. Les programmes sont complétés par des mentors d'entreprise, des conférenciers invités et du coaching.


Défi n° 1


De nombreux jeunes enthousiastes, talentueux et capables n'ont pas les compétences et/ou l'accès nécessaires pour lancer une carrière réussie, ce qui limite leur possibilité de participer à la future main-d'œuvre et de se bâtir un avenir financier solide. Au Canada, plus de 860 000 jeunes âgés de 15 à 29 ans ne travaillent pas, n'étudient pas ou ne participent pas à une formation quelconque.
Source : CivicAction, rapport Now Hiring, 2018.


Défi n°2


De nombreuses organisations au Canada ont des postes de débutants en TIC non pourvus. Malgré les défis présentés par la pandémie de COVID-19, en 2019, les entreprises canadiennes ont affiché des offres d'emploi pour 135 000 postes en technologie.

Source : Cyberprovinces de la Computing Technology Industry Association (CompTIA), 2020

NPower Canada comble le fossé entre les demandeurs d'emploi non traditionnels et diversifiés et les employeurs qui recrutent des talents en TI.

Modèle de NPower Canada

Résultats NPower

Emploi et résultats scolaires

92%


D’après les employeurs, nos diplômés rencontrent ou dépassent les attentes exigées.

95%


Avoir obtenu au moins une
certification du secteur

80%


Des diplômés ont des emplois et/ou suivent un programme d'études post secondaire

Équité. Diversité. Inclusion. (EDI)

89%


Des diplômés proviennent des communautés racialisées.

38%


Des diplômés sont de nouveaux canadiens.

13%


S'identifier comme une personne
avec un handicap